Observance des traitements médicamenteux en France

Sur demande du Ministère de la Santé, l’Académie nationale de Pharmacie a publié hier un rapport visant à améliorer l’observance.
Elle émet de nombreuses recommandations, à destination de l’ensemble des parties prenantes : prescripteurs, patients, associations de malades, laboratoires pharmaceutiques, établissements de soins, pouvoirs publics et bien entendu, des pharmaciens.
Pour ce qui nous intéresse ici, l’Académie souhaite voir se renforcer le rôle sentinelle des pharmaciens dans le suivi des maladies chroniques (consultation systématique du dossier pharmaceutique, écoute du patient, transmission d’informations aux professionnels de santé impliqués dans la prise en charge, etc.) ainsi que leur rôle de conseil (organisation de la prise du traitement notamment).
 
Et vous, que faites-vous au quotidien pour améliorer l’observance de vos patients ?
 
A lire :
 
Chapitre VII - propositions et recommandations de l’académie nationale de pharmacie pour améliorer l’observance :
Commentaire
papin dominique
12/02/2016
car le pharmacien fait tout cela mais le problème reste entier car outre l'observance nous avons l'éducation pharmaceutique et la iatrogène qui nous échappent voir tous les résultats négatifs...
papin dominique
12/02/2016
quid du pharmacien . je n'ai pas compris cette recommandation....
Ajouter un commentaire