La France en pleine grippe

En 2014-2015 l’épidémie de grippe saisonnière avait été très forte et le pic épidémique avait culminé le 7 février. Cette année l’épidémie s’annonce plus tardive et très probablement de plus faible intensité. Bien que le nombre de cas reste assez faible on note une tendance régulière à l’augmentation de l’incidence depuis début janvier. Cette épidémie semble démarrer dans l’ouest du pays (Bretagne, Pays-de-la-Loire et ancienne Basse-Normandie) où il y a environ dix fois plus de cas que dans le reste de la France.
De son côyé, l’InVS a déjà relevé :
-    55 cas graves admis en réanimation dont 8 sont décédés ;
-    226 cas groupés d’infections respiratoires aigües en collectivités de personnes âgées ;
-    La circulation majoritaire du virus de type B (64%), suivi du virus A(H1N1)pdm09 (26%).
 

 Content Editor

 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire