L’ANSM publie la chronologie de l’essai clinique de Rennes

L’ANSM prône la transparence de ce tristement célèbre essai clinique (étude de phase I en double aveugle, randomisée, versus placebo), qui a étonné la communauté scientifique en entrainant l’hospitalisation de 6 volontaires, dont 1 est décédé. Cet essai a été autorisé par l’Agence après 2 mois d’instruction scientifique et a été interrompu prématurément après la survenue d’effets graves chez un volontaire.
Une enquête est en cours mais pour le moment, les documents rendus publics par l’ANSM ne suffisent pas à expliquer les causes de cet accident.
 
 
 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire