Essai clinique de Rennes : les conclusions préliminaires du CSST

Le Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) « Inhibiteurs de la FAAH » (Fatty Acid Amide Hydrolase) est créé le 21 janvier dernier pour une durée de 3 mois. Il est en charge d’explorer l’ensemble des hypothèses (pharmacologiques et toxicologiques) qui peuvent expliquer les accidents graves observés chez des volontaires sains inclus dans l’essai clinique de phase I, conduit par la société BIOTRIAL.
 
Le Comité s’est réuni le 15 février dernier, à peine 1 mois après sa création. Ainsi, les prérequis précliniques répondaient aux exigences en la matière pour permettre un premier essai chez l’homme. De même, la qualité pharmaceutique du produit répondait aux exigences pour permettre un tel essai. En l’état, les premiers constats du CSST permettent d’avancer 2 hypothèses :
-    Un effet de la molécule dépassant la seule inhibition de la FAAH ;
-    L’effet d’un métabolite du produit testé.
 
Des données supplémentaires viendront compléter les analyses du CSST et ses travaux vont donc poursuivre. La prochaine réunion est prévue fin mars.
 
A lire :
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire