Agnès Buzyn fait l’unanimité pour la présidence de la HAS

Le professeur Agnès Buzyn, hématologue de formation et qui dirige l’Institut National du Cancer depuis 2011, est pressentie pour prendre la suite du professeur Jean-Luc Harousseau à la tête de la Haute Autorité de Santé. La commission des affaires sociales du Sénat a donné un avis favorable à sa nomination.
Elle devra faire avancer différents chantiers en cours, et non des moindres, notamment la réforme de l’évaluation du médicament, qui avait été envisagé par son prédécesseur (à 16'30 de l'interview). Par ailleurs, elle s’engage à ne faire qu’un seul mandat à la tête de l’institution (plus 1 an en relai du départ anticipé du Pr. Jean-Luc Harousseau).
 
« Il est indispensable de rapprocher l’évaluation économique des produits de santé et l’évaluation médicale (…) c’est d’ailleurs quelque chose que madame Polton préconise dans son rapport : il faut que la HAS monte en charge sur la mission d’évaluation économique au-delà de l’évaluation purement scientifique et médicale, elle doit faire un tout ».
La vidéo de son audition devant cette commission est disponible sur le site du Sénat (Durée : 26:38) :
Commentaire
Dominique Dupagne
04/02/2016
Unanimité ??? Pas vraiment. Son approche partisane des dépistages à l'INCa a suscité la méfiance chez les médecins de terrain qui connaissent la littérature sur ce sujet.
Ajouter un commentaire