Le nouveau paysage des URPS

Les résultats des élections sont tombés, au compte-goutte, vendredi tout au long de la journée. Voici donc le nouveau paysage des URPS Pharmacien, avec un taux de participation global s’élevant à 58,11%  (à 3 points en deçà de la participation en 2010) :
-          la FSPF récolte 48,81% des suffrages (vs. 59,20 %),
-          l’USPO est à 42,59% (vs. 29,08 % en 2010)
-          l’UNPF à 8,60% (vs. 11,72 % en 2010).
Le score de l’UNPF, en deçà des 10% lui ôte son caractère représentatif, comme le rappelle la
Direction de la Sécurité sociale.

Résultats par région :
IMA-EDV-151214-Resultat-region_VH.jpg

Commentaire
pharma
15/12/2015
beau blocage des négociations en vue, avec juste comme programme USPO tout sauf FSPF , la pharmacie n'ira pas très loin et pendant ce temps l'état et l'assurance maladie compterons les points... si certains s'en réjouissent pour leur ego , la pharmacie va s'en trouver perdante.
dt
14/12/2015
Ayant joué un tout petit rôle dans la guéguerre, j'ai été outré de la "proximité" qui existait entre FSPF et représentants de la CPAM. Ca ne ressemblait en rien à du syndicalisme. Représentant USPO nouvel arrivant, si on avait pu me mettre un siège éjectable (la salle de réunion est au dernier étage d'un des immeubles les plus hauts de la ville) ... comme un ouistiti au milieu d'un jeu de quilles.
Philippe P
14/12/2015
Triste profession : Un syndicat voulant défendre l'indéfendable , l'autre d'opposition systématique. Et le laissé pour compte = la seule force de proposition pour notre profession. L'avenir est a ceux qui proposent et non plus à ceux qui composent en restant accroché a leur passé .
Pierre T
14/12/2015
Finalement se retrouvent en tête à tête la FSPF et l'USPO ,par essence anti-FSPF puisque créé par des syndicats dissidents de la FSPF qui n'acceptaient pas la ligne majoritaire telle qu'elle s'était dégagée des élections internes à la Fédération .L'USPO est donc de naissance la négation du front commun syndical et n'existe que par opposition systématique à la FSPF, contrairement à l'UNPF, victime collaterale du FSPF-bashing,à l'origine Union des Grandes Pharmacies de France, qui eût de tout temps un positionnement différent de la FSPF parce que défendant une typologie particulière d'officines.C'est dire que la bipolarisation FSPF-USPO sera stérile et finalement plus nocive qu'une FSPF "hégémonique" , à la grande satisfaction de la CNAM, du ministère,de l'industrie pharmaceutique et de tous ceux qui en dépendent qui n'en demandaient pas tant. Dès le mois de janvier nous aurons une illustration de cette faillite de la représentation syndicale, en espérant qu'il ne faudra pas 5 ans pour recoller les morceaux et revenir à la raison ...
Olivier G
14/12/2015
Dommage que l'UNPF quitte la représentativité, mais, enfin, la FSPF a perdu son hégémonie sur la profession et son droit de vote exclusif !! ce n'est pas trop tôt !!!
BDJ
14/12/2015
Juste un petit regret pour les régions des DOM qui souffrent d'une représentation unique. La lecture des résultats nationaux seraient peut-être un peu différente. Un seul souhait, à l'intention de nos représentants, défendez honorablement notre profession et arrêtez de la brader. Vous nous tuez. Grâce à toutes les baisses successives de prix depuis un certain temps, les changement de délais de paiements, l'impossibilité de faire des rétros entre confrères, mon officine se meurt, et pour cette fin d'année, je viens d'annoncer à l'une de mes deux collaboratrices que je devais me séparer d'elle. Vous parler d'un cadeau de Noël. Elle ne sais pas comment son avenir va se jouer et se demande si elle en a toujours un dans notre profession que pourtant elle adore.
rey a
14/12/2015
J'espère que l'UNPF participera malgré tout aux négociations car ce syndicat a une vision différente des 2 autres syndicats et pourrait également permettre d'éviter une guerre de tranchée entre FSPF et USPO lors des futures négociations.
Frédéric
14/12/2015
il manque le nombre de vote nul ...
locher françois
14/12/2015
juste une question : pour une profession féminisée à 60% combien de pharmaciennes titulaires élues ?
jean michel
14/12/2015
Quel soulagement de voir que notre profession peut être représentée par plus d'un syndicat !
Ajouter un commentaire