Le grand public méconnaît le bon usage des antibiotiques

C’est un sujet cher à l’Organisation Mondiale de la Santé, et pour cause : l’antibiorésistance est responsable, en France de 12 000 décès chaque année.
Depuis lundi dernier se déroule donc la première semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques. Cette campagne a pour but d’informer et de sensibiliser le grand public les personnels de santé et les décideurs aux bonne pratiques d’utilisation de ces médicaments afin d’endiguer l’antibiorésistance.
 
Retrouvez sur le site de l’OMS l’ensemble des publications mise à disposition dans le cadre de cette campagne :
-          Vidéos
-          Affiches
-          Infographies
-          Quizz
 
«L’augmentation de la résistance aux antibiotiques représente un immense danger pour la santé mondiale, et les gouvernements reconnaissent désormais qu’il s’agit de l’un des plus grands défis auxquels la santé publique est confrontée aujourd’hui. Elle atteint des niveaux dangereusement élevés dans toutes les parties du monde», déclare le Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS
Commentaire
Rey Jean Luc
18/11/2015
Plus Jamais de Slogan "Les antibiotiques ce n'est pas automatique" qui a été très mal compris par les patients et qui leur a permis d'arreter et de reprendre leur traitement comme ils voulaient (pour les résistances ce ne doit pas etre idéal)
rey a
18/11/2015
Avec toutes ces personnes qui continuent à réclamer des antibiotiques pour une vulgaire angine ou toux, pour qui le médecin ne fait même pas de test salivaire et qui s'arrêtent au bout de 48h car cela va mieux, il ne faut pas s'étonner d'assister à une augmentation des résistances.
Ajouter un commentaire