Le conseil pharmaceutique améliore l’observance !

Vous le constatez dans votre pratique quotidienne, la coordination ville – hôpital est un élément clé pour assurer la meilleure qualité des soins possible. Une bonne coordination permet également de limiter, voire d’éviter les ruptures de soins et les risques de ré-hospitalisation qui en découlent.
Une étude Française, publiée dans la revue « Medecine » s’est intéressée justement à l’impact du conseil pharmaceutique, sur l’observance des patients lors de leur sortie de l’hôpital (un hôpital de 1844 lits en l’occurrence). Cette étude, s’est déroulée en 2 temps : une période observationnelle de 3 mois, et une période interventionnelle de 3 mois. Ainsi le taux de patients adhérents à leur traitement est passé de 51% à 66,7%.
 
Source : Géraldine Leguelinel-Blache et col., Improving Patient’s Primary Medication Adherence, The Value of Pharmaceutical Counseling. Medicine (Baltimore). 2015 Oct;94(41):e1805. doi: 10.1097/MD.0000000000001805.
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire