Bilan des signalements d’évènements indésirables en Ile-de-France

L’agence Régionale de Santé Ile-de-France vient de publier un bilan de signalement des évènements indésirables pour 2014. Il y a globalement eu plus de déclarations en 2014 qu’en 2013. Ceci peut s’expliquer, en tout cas en partie, par la campagne d’information menée par l’ARS sur les modalités de déclaration. La répartition des évènements indésirables, les circonstances de survenue et la gravité sont comparables en 2013 et 2014.
Les dysfonctionnements relevés dans ce document sont soit liés aux soins ou bien relèvent d’un dysfonctionnement de l’établissement ou de l’offre de soins.
Voici les principales caractéristiques de cette analyse :
-    209 évènements au total ont été déclarés
-    94% ont été signalés par un professionnel des établissements de santé ou médico-sociaux ;
-    Le délai de déclaration est en moyenne de 16 jours ;
-    Les évènements indésirables graves sont intervenus dans 62% des cas dans le secteur sanitaire (et aucun dans le secteur ambulatoire) ;
-    Plus de la moitié a eu pour conséquence un décès.
Toutefois, l’ARS ne conclut pas sur l’évitabilité de ces évènements.





 
Commentaire
RADER Serge
18/11/2015
Vu l'état de fonctionnement de notre pharmacovigilance, on peut allègrement multiplier ces données par 10.
Ajouter un commentaire

Articles similaires