« Étranges honoraires de dispensation » …

Voici un article de l’UFC Que Choisir qui montre bien l’incompréhension des clients / patients face à cet honoraire à la boite. Cet honoraire à la boite a pour but de rémunérer le pharmacien sur son conseil et l’information qu’il prodigue lors de la dispensation. Or, pour un médicament à prescription médicale facultative non prescrit, cet honoraire peut, ou non être appliqué. De plus, si cet honoraire est appliqué, lors de l’achat de, mettons 2 boites du même médicament, le pharmacien est rémunéré 2 fois ?
 
« Il y a donc un hiatus difficilement compréhensible entre des dispositions réglementaires, pourtant claires, et leur application par le ministère de la Santé et la Sécurité sociale. Il est clair que l’objectif était effectivement d’appliquer, à terme, ces honoraires à tous les médicaments remboursables quel que soit le mode de délivrance, mais pour une raison inconnue, le texte les mettant en œuvre n’a pas pris en compte cette évolution. »
 
Commentaire
zimmermann christian
02/11/2015
comme quoi, le rêve de quelques un peut vite devenir le cauchemar de tous.....!!
Paraphie
02/11/2015
encore une manipulation pour accuser le pharmacien de se comporter comme un épicier. On marche sur la tête.
MORIN PHILIPPE
29/10/2015
Pourquoi continuer à parler d'honoraire ? et ne pas remplacer par MARGE FIXE et marge dégressive chaque part dans le prix total du médicament.Peut être que nous faisons un complexe d'infériorité vis à vis de nos collègues médecins, et voulons être rétribué en honoraires ? Mais nous mécontentons nos clients qui ne comprennent rien, nous nous faisons concurrence par un petit nombre de pharmacien Low cost !!!!!!!!!!!! et les impôts pourrait taxer à TVA 20% la part d'honoraire dans nos bilans comme toutes professions libérales ! Notre ego pourrait nous coûter très cher !
Herve
29/10/2015
Deguin Gérard : Achat Influenzinum do 9ch 1.06HT prix de vente 1.08TTC...Je pense que tu peux expliquer facilement le dépassement Ou alors tu vends à perte et c'est interdit !
TURPIN Nicolas
29/10/2015
Ces interventions sur l'honoraire commencent à me taper sur le système ! Si il y a une Incompréhension, elle a bien été "provoquée" voir "orchestrée" par certains refusant l'honoraire... et passant leur vie à remettre en question tout ce qui a été construit... pour mieux tout bousiller et dérèglementer .... à leur seul avantage. L'Honoraire est un DU ! journalistes, polémistes, UFC , DGCCRF, MACRON (et oui c'est pas notre ami contrairement à ce que pensent certains qui le sollicite pour soit-disant nous aider...) ou autres défenseurs d'un monde libéral qui tuera notre profession......peu n’importe..... JE L'APPLIQUE POINT FINAL ! je le calcule même "intellectuellement" sur le prix de mon OTC , toujours 80cts de plus pour mon honoraire ! C'est la récompense de mes conseils QUI N'ONT JAMAIS ETE GRATUITS n'en déplaise à certains !! Inutile de polémiquer éternellement sur le sujet ! Il sera réglé dans la loi de santé ! Bon sang on a l'impression que certains pharmaciens eux-même pensent ne pas mériter l'honoraire... OUI LA ON MARCHE SUR LA TÊTE !
jean lamarche
28/10/2015
Tout ceci est la conséquence du mot honoraire sur un produit qui hélas ne cessera de nous causer des problèmes car le grand public ne peut l’interpréter alors qu’un honoraire sur un acte est une évidence pour tout un chacun. Il n’est jamais trop tard pour bien faire et trouver le mot juste pour cette rémunération à la boite qui nous est indispensable...Espérons que le texte en préparation va réparer cette faute.
phiemozart.bahsoun
28/10/2015
a l interrogation d une cliente je lui ai explique que pour le loyer ,les charges ,la clim ,le personnel il fallait bien que notre travail soit remunerer tout simplement
guilbaud patrick
28/10/2015
dafalgan 500 gelules prix d'achat ht 1.10 prix de vente ttc 1.12 cherchez l'erreur
TZ
28/10/2015
Il est vrai aussi que si on exigeait que soient indiqués sur les boîtes, pour des médicaments à plusieurs centaines ou milliers d'euros, le coût lié à la recherche, à la publicité et à la fabrication elle-même, les autorités auraient du souci à se faire pour expliquer cela aux clients, ce que j'ai déjà moi-même essayé ...
Rey A
28/10/2015
1- le prix du paracetamol et autres médicaments n'a pas augmenté de 82cts contrairement à ce que les patients pourraient croire 2- toute délivrance d'un médicament hors ordonnance DOIT (même si certains confrères pensent qu'ils peuvent s'en dispenser) donner lieu à un recueil d'informations sur les besoins du patient et un conseil sur l'utilisation du médicament. Cela vaut bien 82 cts, non.... 3- si l'on ne peut pas faire payer 82 cts pour 1 boite de paracetamol, quel est l'intérêt de vendre une boîte avec plus de 40% de remise ????
Herve
28/10/2015
ON NE PEUX PAS NON PLUS VENDRE A PERTE OU PRESQUE ! Il vaut mieux parler de "tarif de responsabilité"...Ou dire qu'on ne comprends rien ce qui passe le mieux !!
Fabrice M
28/10/2015
Un article de Que choisir sur les pharmaciens, qui ne soit pas à charge et où l'auteur ait l'air de savoir de quoi il parle, c'est assez inhabituel.
Deguin Gérard
28/10/2015
dernièrement j ai du faire face, en réunion publique, au questionnement d'une personne sur: pourquoi elle payait 0.82 cts par doses homéo quand elle allait acheter de l'influenzinum pour l'hiver. Très difficile d'être convaincant sur le nom même: "honoraire de dispensation "dans ce cas. Comment les signataires de cette accord n'ont pas vu venir les critiques sur l'honoraire lorsque la boite est vendue sans ordonnance ?: par simple incompétence. Sans être contre l'honoraire il aurait été plus facile de l'intégrer au prix du médicament plutôt que de le dissocier et ce d'autant plus que pour les prix les plus bas il représente souvent la seule rémunération du pharmacien. En janvier l'honoraire passe à 1 € soit 10€d'honoraire pour 10 doses d'homéo: merci aux gens de la fédé de me donner la solution pour expliquer à la personne du début qu'en plus maintenant cet honoraire augmente!!!
Alexandre Perier
28/10/2015
Il semble que l'objectif décrit concernant l'honoraire n'ait pas été interprété de la même manière par tout le monde. On nous l'a vendu comme palliant aux pertes de marge sur le médicament, et maintenant on conteste son bien-fondé en minaudant sur le fait qu'il soit appliqué pour plusieurs boites ou hors ordonnance... Bientôt la cour des comptes va nous dire que cet honoraire est délétère pour les économies de santé. Voilà comment on a mis en oeuvre une fausse bonne idée. Un grand bravo aux syndicats signataires de cet accord en l'état sans avoir réfléchi aux conséquences.
Roulé dans la farine
28/10/2015
Vous allez nous amuser longtemps avec ce faux problème.....!!
Ajouter un commentaire