Toujours plus d’encadrement des compléments alimentaires

Avec une croissance annuelle de +6.4% en 2014, le marché des compléments alimentaires poursuit son développement en France. Parallèlement depuis 15 ans, le nombre de textes réglementaires encadrant la profession - depuis la conception du produit jusqu'au dispositif de nutrivigilance (ou suivi après mise sur le marché) - s'est considérablement étoffé.
 
Les textes relatifs à l'étiquetage des compléments alimentaires sont nombreux et parfois complexes à mettre en œuvre.
 
Dans ce contexte, SYNADIET (Syndicat National des Compléments Alimentaires -www.synadiet.org) a élaboré un Guide Etiquetage des Complémentaires Alimentaires pour ses adhérents. Ce guide comprend :
- L'ensemble des textes réglementaires français et européens applicables, concernant l'étiquetage des compléments alimentaires.
- Toutes les mentions obligatoires et facultatives d'un étiquetage.
- Les lignes directrices relatives au libellé des allégations santé.
 
Avec ce guide, SYNADIET donne un outil pratique aux professionnels des compléments alimentaires pour  aider à satisfaire aux exigences des réglementations, afin de  garantir un étiquetage qui permette une consommation en toute sécurité.
 
Ce guide a également été transmis aux autorités de tutelle.
 
Commentaire
JPM
17/11/2017
« Les lignes directrices relatives au libellé des allégations santé » !!!!!!!!!!............ Comment peut-on indiquer un effet qui n’a pas été validé scientifiquement – ce qui s’appelle l’AMM. Donc sans AMM, et partant du double principe que le papier ne refuse pas l’encre et que les gogos veulent toujours croire au Père Noël, on ne peut écrire que des mensonges - ce qui est puni par la loi. Par ailleurs l’expression « une consommation en toute sécurité » est typiquement ambigüe. Je veux bien manger des bananes, du poulet, du Reblochon en toute sécurité mais « consommer » un pseudo-médicament parce que c’est écrit dessus que c’est bon pour ma santé…. Il y a un doute. Alors qu’il ou elle « allègue », je n’en ai rien à cirer puisque ce sera juste un slogan marketing et en aucun cas un conseil avisé.
Ajouter un commentaire