Parcours de soins : qu’en pensez-vous ?

Le groupe Ipsos vient de publier les résultats d’une étude sur le parcours de soins. La définition présentée aux répondants était la suivante :
« Le parcours de soins ou coordination entre les professionnels de santé a été mis en place par la loi du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie. Il consiste à confier à un médecin traitant l'orientation et les différents échanges d'un même assuré avec des professionnels de santé. »
 
Près de 6 Français sur 10 déclarent avoir le sentiment d'entrer dans un parcours de soins lorsque leur généraliste les a adressés à un autre professionnel de santé, ou qu’il leur a demandé de réaliser certains examens. Cette proportion monte à 7 français sur 10 lorsqu’il s’agit de patients chroniques.
Ils sont ainsi 63% à considérer qu’ils sont bien informés sur le parcours de soins. Lorsque l’on pose la question aux professionnels de santé les résultats sont plus mitigés. 55% des médecins et 44% des infirmier(e)s considèrent que leurs patients sont bien informés mais seul 18% des pharmaciens ont ce sentiment.
Une large majorité du grand public (84%) considère que les professionnels de santé sont favorables au parcours de soins.
 
De manière générale, une large proportion des patients et des professionnels de santé estiment que le parcours de soins permet d'améliorer le suivi médical, la coordination, la qualité et la sécurité des soins.
Par contre, pour les professionnels de santé, le parcours de soins n’est pas le bon outil pour faire des économies pour le système de santé ni pour améliorer le remboursement des dépenses de santé des patients. Il est perçu comme, bien qu’utile et adapté, chronophage et contraignant.
 
Là où le bât blesse, 64% des Français interrogés ne voient pas d’évolution du métier de pharmacien depuis l'instauration du parcours de soins.
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire