Le plan d’urgence de la FSPF


Nous vous en parlions précédemment, la Fédération des Pharmaciens d’Officine interpellait le président de la république dans une lettre ouverte. Suite à ça, le syndicat a été reçu jeudi dernier (le 22 octobre) à l’Elysée afin de présenter son plan d’urgence pour l’Officine.


Dans les grandes lignes, ce plan vise à :
-    soulager les trésoreries par des mesures d’application immédiate (restructuration de la dette, exonérations fiscales, sécurisation de la rémunération sur objectifs de santé publique, …)
-    consolider les officines de proximité par des mesures structurelles de revitalisation (revalorisation de l’honoraire, aménagement de la fiscalité, mensualisation du versement des ROSP, …)

Des travaux vont être engagés avec les Pouvoirs publics afin que ce plan d’urgence soit opérationnel sans tarder.

Commentaire
H.O.
28/10/2015
A P.F. : Non ! j'en n'ai pas vendu 5000 l , mais j'ai eu 10 mille euro d'amende ( les douaniers m'ayant menacé de contrôle fiscal , c'est donc , en terme pénal , une extorsion ). Et ce qui est incohérent , c'est que les douanes ont refusé de contrôler d'autres qui ont fait la même chose , et voire pire . Cher P.F. comment qualifiez-vous ce " comportement " des douanes ? pompe à fric ? Evidemment ! Mais au niveau pénal ? Evidemment , si je suis un bandit , que sont ces " douaniers " ? J'ai payé alors que d'autres ( étrangement des syndiqués ) ne payeront jamais ...bien qu'étant aussi des " voyoux " comme vous dites . Alors je ne comprends pas non plus pourquoi les douanes ont arrêté leur " moisson " de fric . Se sentent-ils coupables ? Alors , qu'ils remboursent et qu'ils soient révoqués : les attaquer en justice , c'est le travail des syndicats et je comprends maintenant parfaitement pourquoi ils ne le feront jamais !!!
Rey A
26/10/2015
Si la FSPF veut réellement défendre la profession, qu'elle organise des tables rondes avec les 2 autres syndicats d'où il ressortira un plan d'action commun. Cela permettra d'avoir plus de poids lors des futures négociations avec la Sécurité Sociale.
cf
26/10/2015
Que du bla bla.... L'état a indemnisé les officinaux en difficulté à la suite des réformes des années 1980 ( baisse de marge et perte du monopole de la para..) au bout de 10 ans seulement ( donc peu de survivants) . Les syndicats ont la mémoire courte...et la vue basse à signer n'importe quoi.... Un peu d'intelligence serait de constater que les grosses et moyennes officines n'ont pas besoin des ROSP ( revenus moyens des titulaires de 144 000 euros selon l'état et de 92 000 selon les syndicats).... Les ROSP doivent donc être réservées pour payer les officinaux avec des petits chiffres d'affaire, un point c'est tout.. si on veut garder le réseau..Mais çà, c'est trop simple... Quand aux soldes médicamenteuses en officine et sur internet qui sont à l'origine de beaucoup de faillites, il ne faut surtout pas en parler.....Bref toujours la même chose de la part de syndicats hypocrites qui ne citent les faillites que pour créer un bouclier humain !!! pour préserver les confortables revenus des plus nantis et des plus mercantiles d 'entre nous ....Le discount est vraiment l'avenir de la profession...
P.F.
26/10/2015
Je ne sais pas si H.O. fait parti des quelques "pharmaciens" qui ont vendues 5000l d'alcool en 3 ans, mais ceux là devaient bien se douter du côté très" borderline" d'une telle demande de clients! C'est à cause de ces commerçants voyous que toutes les pharmacies françaises ne peuvent plus vendre 250ml d'alcool à 90 au papy d'à côté! Quant à la FSPF, difficile de savoir les réelles possibilités de résultats qu'elle peut obtenir face au gouvernement. Par contre je sais que M.GAERTNER essai d'agir et nous consacre du temps, y compris en se déplaçant à la rencontre des pharmaciens (comme en Dordogne en 2013 et 2014), et j'ai la faiblesse de croire que ce n'est pas seulement pour une campagne électorale! Mais je suis peut-être naïf... et surtout pessimiste pour l'avenir après 35 ans de métier!
H.O.
26/10/2015
Je ne comprends toujours pas pourquoi la FSP ne demande pas au Président , le remboursement de l'argent que les douanes nous ont extorqué !!! ce serait déjà pas mal ....rappelons que l'extorsion sous menace est un délit et qu'il y a des voyous dans toutes les professions .
Ajouter un commentaire