Retour de la poliomyélite en Europe

L’OMS informe que 2 cas de poliomyélite (cVDPV1) chez 2 enfants de 4 et 10 ans ont été recensés en Europe de l’Est, dans la région de l’Oblast de Transcarpatie (sud-ouest de l’Ukraine). L'Ukraine est particulièrement exposée au risque d'émergence d’un tel virus, la couverture vaccinale chez les enfants était de 50% en 2014. Des discussions sont actuellement en cours avec les autorités sanitaires nationales pour planifier et mettre en œuvre une réponse adaptée.

Les souches cVDPV1 sont rares souches mais bien documentés. Etant donné la couverture vaccinale et la surveillance au niveau locale, le risque de propagation en Ukraine est jugé élevé par l’OMS. Mais le risque de propagation à l’international est jugé faible.

L'OMS recommande que tous les voyageurs dans les régions touchées par la poliomyélite soient vaccinés contre la polio. Les habitants (ou visiteurs de plus de 4 semaines) provenant de zones infectées doivent recevoir une dose supplémentaire de vaccin antipoliomyélitique (oral ou polio inactivé).

Source : OMS (en)

Commentaire
D. Margaine
07/09/2015
C'est étrange, cette fois, aucun commentateur ne vient critiquer l'usage des vaccins. Profitons-en pour rappeler qu'une bonne couverture vaccinale permet d'éviter l'émergence (ou la ré-émergence) de ce type de pathologie lourde et invalidante.
Ajouter un commentaire