RTU Avastin®, suite …

Depuis, le 1er septembre, l’Avastin® est remboursé dans le cadre d’une recommandation temporaire d’utilisation dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge dans sa forme néovasculaire.

Mais cette décision n’est pas du goût du laboratoire : « Roche demande aux autorités d’assumer la responsabilité de la RTU d’Avastin dans la DMLA ». Le laboratoire estime que cette décision est contraire à l’intérêt des patients, étant donné la présence sur le marché de 2 alternatives thérapeutiques indiquées dans cette indication précise et ajoute que son médicament n’a pas été développé pour traiter la DMLA.

« Cet usage hors AMM d’Avastin dans la DMLA ne peut être réalisé que sous la seule responsabilité de l’Etat ou tout tiers habilité par l'Etat - médecins, pharmaciens qui le reconditionnent... Roche, qui n’en recommande pas l'usage, ne saurait en assumer la responsabilité et les obligations qui sont mises unilatéralement à sa charge en présence de deux alternatives thérapeutiques. »

Roche annonce ainsi avoir engagé un recours contre cette RTU.

Source : Roche

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire