Baisser la consommation d’antibiotiques de 25%

Selon l’étude de l’InVS, Burden BMR, rapport - Juin 2015 (pdf, 24 pages), 160 000 patients contractent chaque année une infection par un germe multi-résistant et près de 13 000 en meurent directement. Face à ce constat, Marisol Touraine souhaite réduire de 25 % la consommation globale d’antibiotiques et faire passer la mortalité liée à l’antibiorésistance au-dessous de la barre des 10 000 décès par an d’ici 2017.
La feuille de route présentée la semaine dernière est construite autour de 4 axes :
   - Assurer un pilotage national des actions de lutte contre l’antibiorésistance ;
   - Encourager la recherche et l’innovation sur la résistance aux antibiotiques ;
   - Permettre à la société civile de s’emparer du sujet ;
   - Défendre la reconnaissance d’un statut à part pour les antibiotiques.

Mais la Ministre de la Santé souhaite également aller vers une coopération internationale sur le sujet et interpellera à ce titre la Commission Européenne d’une part, et les acteurs du prochain G7 santé d’autre part.

Source : Morbidité et mortalité des infections à bactéries multi-résistantes aux antibiotiques en France en 2012. Étude Burden BMR, rapport - Juin 2015. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2015.

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire