Gels de kétoprofène et risque de photosensibilité

Conformément à la décision de la Commission Européenne du maintien sur le marché des médicaments à usage topique contenant du kétoprofène, l’ANSM rappelle aux professionnels de santé les mesures visant à réduire le risque de photosensibilité lors de l’utilisation de gels de kétoprofène.


Comment réduire ces risques ?
- Ne pas exposer les zones traitées au soleil, même en cas de soleil voilé, ou aux UVA en solarium pendant toute la durée du traitement et deux semaines après son arrêt.
- Protéger les zones traitées du soleil par le port d’un vêtement.
- Procéder à un lavage soigneux et prolongé des mains après chaque utilisation du gel.
- Ne pas appliquer les gels de kétoprofène sous pansement occlusif.
- Arrêter immédiatement le traitement en cas d’apparition d’une réaction cutanée.

N’hésitez pas également à rappeler les contre-indications de ces gels de kétorpofène et à déclarer tout effet indésirable suspecté.


Commentaire
Olivier G
24/08/2015
Quand on voit les dégâts causés par ce produit depuis des années, il est incompréhensible qu'il soit maintenu, même non remboursé ! beaucoup d'autres ont été retiré pour moins que ça ! Combien de patients l'achetant en hiver ont oublié les recommandations quand l'été arrive et qu'ils ressentent une petite douleur à la cheville ou autre ! Le risque maximum lors de la dispensation n'est pas en juillet/août, il est en décembre/janvier...
Ajouter un commentaire