Xgeva, ajout d’une nouvelle contre-indication

Xgeva est désormais contre-indiqué chez les patients présentant des lésions non cicatrisées résultant d'une chirurgie bucco-dentaire.
Le laboratoire Amgen, en accord avec l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et l’Agence Européenne du Médicament (EMA)  va informer les patients et les professionnels de santé du risque d'ostéonécrose de la mâchoire et quelles sont les dispositions à prendre afin de réduire ce risque.
L’évaluation du risque de développer une ostéonécrose de la mâchoire doit considérer les facteurs suivants :
-          puissance de la thérapie inhibitrice de la résorption osseuse (risque plus élevé lorsque le composé est puissant), voie d’administration (risque plus élevé lors d’une administration parentérale) et dose cumulée de traitement anti-résorptif osseux (incluant les biphosphonates) ;
-          cancer, présence de comorbidités (par exemple anémie, coagulopathies, infections), tabagisme ;
-          traitements concomitants : corticoïdes, chimiothérapies, inhibiteurs de l’angiogenèse, radiothérapie de la tête et du cou ;
-          mauvaise hygiène bucco-dentaire, affection parodontale, prothèse dentaire mal ajustée, affection dentaire préexistante, intervention dentaire invasive (par exemple extraction dentaire).
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire