VHC : Association des antiviraux d’action directe et l’amiodarone

L’ANSM, de pair avec l’EMA (cf. ce document, en anglais), recommande d’éviter les associations entre l’amiodarone et les antiviraux d’action directe (Harvoni, Sovaldi, Daklinza). Les signes évocateurs de cette interaction se traduisent par l’apparition  d’une bradycardie ou des troubles de la conduction cardiaque.  Pour le moment, le mécanisme de cette interaction n’est pas encore élucidé. L’analyse du Comité européen pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) et du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a porté sur 8 cas de troubles sévères du rythme cardiaque. Un patient est décédé et 2 autres ont reçu un pace-maker.
Retrouvez plus d’informations sur le site de l’ANSM.

Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire