Décision du conseil d'état sur la vente de médicaments en ligne

Hier, le conseil d’Etat annulait l’arrêté relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments par voie électronique. Il annule notamment l’interdiction du référencement payant (assimilé à de la publicité) pour les pharmacies en ligne. Une parapharmacie a contrario, pouvait tout à fait investir pour obtenir un meilleur référencement. Il existait donc de fait un désavantage concurrentiel entre les pharmacies et les parapharmacies en ligne. Le référencement payant est une source majeure de visibilité, et permettrait de voir se développer la vente de médicament sur internet, qui peine à se développer en France (cf. notre article « Les Français et l'achat de produits de santé sur Internet »).
Retrouvez la décision complète du conseil d’état sur le site du Conseil d’Etat.
Commentaire
jlf
21/03/2015
Le conseil d'état supprime l 'arrêté relatif aux bonnes pratiques officinale sur internet et condamne l'Etat à verser 2000 euros à 3 discounters pharmaciens .... L'Ordre n'a plus de raison d'exister, car s'il n'y a plus de déontologie sur la toile, pourquoi des restrictions et des règles en pharmacie....Je commence à faire des dolipranes par pack de 10 ...et un viagra gratuit pour 2 propécias achetés..Cartes de fidélité et bon de réduction à gogo ......vive le pharmacien nouveau..
olivier G
17/03/2015
Une chose est certaine, des sites illégaux et dangereux comme www.pharmacie-fr.org n'ont pas attendu cette décision pour sortir en tête des référencements sur Internet... Et ils existent toujours !
jlf
17/03/2015
Traduction de cette décision : Quand vous taperez" doliprane" sur votre tablette, il s'affichera tous les sites marchands où vous trouverez les prix les moins chers... Bonjour les dégâts, au revoir " honoraire ", et vive les discounters.....
Ajouter un commentaire