Les prochaines élections ordinales

Pendant 6 ans, le rôle du conseiller au sein des conseils régionaux et centraux consiste notamment à :
-          étudier les demandes et procéder à l’inscription des pharmaciens ;
-          instruire les plaintes, siéger en chambre de discipline et en section des assurances sociales ;
-          participer au rendu des avis sollicités par les autorités de santé ;
-          contribuer aux relations entre le Conseil de l’Ordre, la faculté de pharmacie et les étudiants dans le cadre de l’organisation des stages ;
-          être un conciliateur dans les conflits entre pharmaciens ;
-          représenter le Conseil de l’Ordre sur délégation du président ;
-          contribuer au dialogue entre l’institution et les confrères.
Au niveau national, le rôle du conseiller consiste à :
-          débattre et délibérer pour coordonner l’action des conseils centraux ;
-          débattre et délibérer des questions touchant à l’exercice des métiers de la pharmacie ;
-          assurer le contrôle du suivi du Développement Professionnel Continu ;
-          instruire les plaintes et siéger en chambre de discipline et en section des assurances sociales d’appel ;
-          représenter l’Ordre national sur délégation du président ;
-          délibérer sur la gestion interne de l’Ordre.
Le processus d’élection des membres et du bureau du Conseil national débutera en avril et les résultats seront connus d’ici au mois de juin. Comme depuis 2005, le vote se fera via internet, de manière sécurisée et anonyme.
L’appel à candidatures puis leur dépôt doivent avoir lieu du 30 janvier au 12 mars ou 2 avril 2015 selon les sections. La durée du mandat d’un conseiller ordinal est de six ans.
Alors … pourquoi pas vous ?
Commentaire
cf
23/02/2015
En cette période très difficile pour quelques centaines de pharmaciens qui font faillite ou qui attendent la retraite pour fermer définitivement leur officine non rentable, le Conseil de l'Ordre a décidé de réduire les cotisations ordinales pour ces officinaux à faible revenu par esprit de solidarité...... Non je rigole, mais on peut toujours rêver, si de nouveaux élus ........ Car les anciens .. pas de pitié et très éloignés des réalités du terrain..
Ajouter un commentaire