Les OCAM et le tiers payant

Les Organismes Complémentaires d’Assurance Maladie ont mis au point un dispositif commun, dans le cadre de la généralisation du tiers payant. Il s’agit d’instaurer un système, simple avant tout, automatisant les échanges avec les médecins. La Mutualité Française, la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) et le Centre technique des Institutions de prévoyance (Ctip) sont à l’origine de cette initiative. Dans un premier temps, il s’agira d’harmoniser les attestations de tiers payant. Viendra ensuite un « annuaire inter AMC », gratuitement accessible aux professionnels de santé d’ici la fin de l’année. Une phase de test de ce dispositif aura lieu dans le courant de l’année afin de vérifier qu’il répond effectivement aux exigences des professionnels de santé.


>>> http://www.mutualite.fr/L-actualite/Mutuelles/Tiers-payant-generalise-les-solutions-des-complementaires
Commentaire
M.P.
14/02/2015
je suis d 'accord avec Franck Catherine, et ne comprends toujours pas pourquoi les syndicats de pharmaciens acceptent une multitude de contrats pour chaque mutuelle. IL faudrait 1 contrat par mutuelle et la mutuelle devrait s arranger avec le client. Cela nous simplifierait déjà la tache. Les mutuelles de la SLI sont un exemple. Et lorsqu'elles remboursent a tort le client, elles nous demandent de nous retourner vers le client. Que d'egards pour le pharmacien!
Franck Catherine
12/02/2015
Pourquoi ne pouvons nous pas profiter de cette simplification ? que d'heures récupérées pour notre personnel chargé de recouvrir nos dûs!!!!
Fresneau C
10/02/2015
La LMDE est en procédure de Sauvegarde, les patients ont l'assurance!!! d’être payés, qu'en est-il des professionnels. Doit on refuser le 1/3 payant à la LMDE . Pour l'instant je n'ai vu aucun article émanant de la profession?
l m
10/02/2015
J'espere pour les médecins que la principale simplification sera la disparition des rejets de demande de paiement. Tous ces gens qui quittent une boite en cours d'annee et qui continuent a présenter une carte "valable jusqu'au 31-12", alors que leur ex-boite a déjà prevenu la mutuelle de groupe qu'elle cessait de cotiser pour eux, ce que nous ne pouvons pas savoir, bien evidemment.
Ajouter un commentaire