La bromocriptine sous surveillance


Les médicaments à base de bromocriptine indiqués dans l’inhibition de la lactation ont fait l’objet d’une réévaluation européenne de leur rapport bénéfice/risque à l’initiative de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Cette réévaluation a fait suite à des signalements d’effets indésirables cardiovasculaires, neurologiques ou psychiatriques rapportés dans cette indication. Compte tenu de l’ensemble des données disponibles, le rapport bénéfice/risque de ces médicaments demeure favorable, sous réserve de prendre en compte les recommandations de sécurité d’emploi et les contre-indications et, notamment, d’être particulièrement attentif aux facteurs de risques cardiovasculaires, neurologiques et psychiatriques de la patiente et au respect de la posologie.
 
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire