Google, un pas de plus en santé

Nous connaissons déjà les lentilles de contact permettant de mesurer la glycémie, l’ouverture de la start-up de Google dédiée aux biotechnologies, Calico, ou encore le rachat par le géant de Mountain View de la société Lift Labs (qui commercialise une cuillère capable de compenser les tremblements chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson). Alors certes, nous ne verrons pas immédiatement les conséquences de ces innovations.
Mais l’informatique permet une belle plasticité et une réactivité assez impressionnante ! Google constate qu’une recherche sur 20 faite au sein de son moteur concerna la santé. La société souhaite donc faciliter l’accès à l’information par le biais de son portail. Concrètement, le moteur va retourner des résultats médicaux pertinents grâce à « knowledge graph » (une base de connaissance utilisée par Google pour compiler les résultats de son moteur de recherche avec des informations sémantiques issues de sources diverses). L’objectif étant de présenter les symptômes et les traitements pour une pathologie donnée, d’informer sur le caractère bénin ou non de l’affection, d’alerter s’il s’agit d’une pathologie contagieuse, etc.
Google annonce avoir mis en place ce service en travaillant avec une équipe de docteurs en médecine, afin de valider les résultats proposés. Dans un premier temps, ce service sera disponible en anglais et aux Etats-Unis. Mais il sera à terme plus largement déployé et traduit.
Attendez-vous donc à des remarques comme « Google m’a dit que … » plutôt que « J’ai lu sur Doctissimo » !
Commentaire
Soyez le premier à commenter cet article
Ajouter un commentaire